QU’EST CE QUE L’OSTÉOPATHIE ?

Anatomie, physiologie, globalité et mobilité

L’ostéopathie est une pratique exclusivement manuelle dont le but est de pallier les dysfonctionnements de mobilité des tissus du corps humain. Pour la réalisation de l’acte, l’ostéopathe cherche le dysfonctionnement de mobilité articulaire ou tissulaire par un diagnostic ostéopathique dit « spécifique » qui se définit comme une recherche de la lésion articulaire ou fonctionnelle tissulaire.

La lésion ou « dysfonction ostéopathique » au sens large est caractérisée par une modification de la mobilité des articulations et des tissus où qu’elle soit, et est réversible par une manipulation appropriée.

Le diagnostic ostéopathique spécifique établit un lien entre l’anatomie de la structure à mobilité perturbée, la physiopathologie de la fonction perturbée et l’expression du trouble fonctionnel.

Cette prise en charge comporte deux volets:

  • Un diagnostic positif de la perte de mobilité
  • Un diagnostic d’exclusion

Le métier d’ostéopathe consiste donc à rechercher des dysfonctionnements de mobilité des articulations, des tissus et des viscères du corps humain et la restauration de celle-ci.

Le concept de l’ostéopathie est basé sur les principes suivants:

  • Mobilité
  • Globalité

Le traitement ostéopathique vise à réduire l’altération de la mobilité des tissus du corps humain localement ou à distance, et concerne notamment les tissus conjonctifs et aponévrotiques au sein des systèmes locomoteurs et neuro-végétatifs.

Par ses compétences l’ostéopathe prend en charge les dysfonctionnements détectés chez un patient tant quantitativement que qualitativement. Cette prise en charge comporte, à différents stades, un diagnostic d’exclusion et un diagnostic positif pour assurer la sécurité du patient.

Les manœuvres ostéopathiques ne dépassent jamais les limites anatomo-physiologiques de l’articulation et ses actes sont différents des manipulations orthopédiques pratiquées par des médecins spécialistes.

En effet, les manipulations exécutées par les médecins spécialistes sont des mouvements forcés de l’articulation, au-delà de leur jeu physiologique visant les réductions articulaires (luxations, subluxations).

Le traitement se fait par une réponse manuelle non forcée suite au diagnostic ostéopathique, ce geste spécifique est contrôlé. Il restaure la mobilité du ou des mouvements perturbés dans la limite des amplitudes physiologiques et restaure les qualités fonctionnelles des tissus mous.

Haut de page
ATSA FORMATION INITIALE

28O, allée des hêtres
6976O LIMONEST

secretariat@atsafi.com

Tel. : O4 72 54 33 5O
Fax : O4 78 35 79 84